État de la population

Bécasseau violet
(Calidris maritima)

On ne connaît pas très bien la répartition de la reproduction et les lieux d'hivernage du Bécasseau violet. Il se peut que les individus qui nichent dans le Haut-Arctique hivernent le long des côtes sans glace de l'Europe, tandis que l'on suppose que ceux qui nichent dans le Bas-Arctique passent l'hiver principalement le long de la côte Atlantique du Canada et des États-Unis (Summers et al. 2014, Morrison 1984). Ces derniers font l'objet de relevés par le Recensement des oiseaux de Noël. Cependant, la plupart des Bécasseaux violets hivernant au large et seule une partie de la population font l'objet de relevés par l'intermédiaire de cette méthode. Les résultats du Recensement des oiseaux de Noël pour l'Amérique du Nord révèlent peu de changement de la population depuis 1970 environ, mais la partie de la population canadienne surveillée n'étant pas connue, et la précision des résultats étant faible, la fiabilité de ces résultats pour déterminer le statut du Bécasseau violet au Canada a été jugée faible. Cependant, de l’information récente en provenance du Maine donne à penser qu’il y a eu un déclin de 49 % de la population du Bécasseau violet depuis 2004; l’espèce est jugée être une priorité en matière de conservation (Maine Department of Inland Fisheries and Wildlife 2015). Comme les Bécasseaux violets du golfe du Maine et de la zone externe de la baie de Fundy font partie de la même population géographique, les déclins qui se produisent au Maine peuvent se faire sentir au nord de la frontière.

 

Photo du logo Recensement des oiseaux de Noël (RON)

Plus d'informations sur : Recensement des oiseaux de Noël (RON)

Tableau 1 : Tendances de population par région géographique.
Région géographiquePériodeTendance annuelle Tableau 1 - Note de bas de tableau 1 Limites
InférieurSupérieur
Amérique du Nord1965-20120.3-1.82.5
 

Références