Plongeon à bec blanc
(Gavia adamsii)

Sommaire

Photo d’un oiseau
© Jukka Jantunen (flickr.com/photos/jukka_jantunen)
Pour obtenir davantage de photos
et des enregistrements vocalisations, visitez Dendroica. (Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre)

On connaît peu les tendances d’effectif du Plongeon à bec blanc et ce qui pourrait menacer cet oiseau rare, qui se reproduit dans le centre et l'ouest de l’Arctique. L’état de la population canadienne de l’espèce par rapport à 1970 est incertain; il tombe donc dans la catégorie « Données insuffisantes » En 1997, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a établi après évaluation que le Plongeon à bec blanc n'était pas en péril. Cette espèce a été identifiée comme étant une priorité de conservation et/ou d’intendance dans une ou plusieurs stratégies régionales de conservation des oiseaux au Canada.

Désignations

Principales désignations pour l’espèce
DésignationÉtatDateSous-espèces, population
COSEPAC (Canada)Non en péril1997 
UICN (Mondial)Quasi menacé2018 
Partenaries d'envol (Amérique du nord)Liste de surveillance jaune R2017 
Espèces Sauvages (Canada)Apparemment en sécurité2015 
État des Populations d’Oiseaux de l’Amérique du Nord 2016Liste de surveillance2016 
Régions de conservation des oiseauxEspèces prioritaires2013 

État de la population

Région géographique ou populationVariation de la population par rapport à environ 1970FiabilitéSituation de la population par rapport à l’objectif
CanadaDonnées insuffisantesDonnées insuffisantesDonnées insuffisantes
 

Estimation de la population

Région géographique ou populationEstimation de la population
CanadaPas encore disponible
 

Cartes de répartition

 

Stratégie de migration, occurrence

Migrateur sur de courtes distances

La responsabilité pour la conservation

Région géographiqueResponsabilité basée sur le % de la population mondiale
CanadaÀ déterminer

Conservation et gestion

Étant donné que le Plongeon à bec blanc a une aire de reproduction éloignée et un effectif relativement faible, on sait peu de choses sur les menaces qui peuvent peser sur cet oiseau. L'habitat de nidification et d'élevage des couvées pourrait être limité certaines années par les changements de niveau d'eau ou par d'autres fluctuations environnementales, ainsi que par la concurrence avec d'autres plongeons (p. ex. le Plongeon du Pacifique; North 1994). La contamination par le mercure pourrait être un problème pour les Plongeons à bec blanc; certains oiseaux hivernent dans des eaux marines proches de l’Asie, où ils pourraient se trouver exposés à de plus fortes concentrations de mercure (Evers et al. 2014). Les incidences directes des activités humaines sur les nicheurs sont vraisemblablement négligeables, mais les risques liés aux déversements d’hydrocarbures, aux autres formes de pollution ou à l’empêtrement mortel dans les filets de pêche commerciale demeurent incertains pour les oiseaux qui passent l'hiver au large (North 1994).

 

Stratégies régionales de conservation des oiseaux

Environnement et Changement climatique Canada et ses partenaires ont mis au point des Stratégies régionales de conservation des oiseaux dans chacune des Régions de conservation des oiseaux (RCO) au Canada. Dans ces stratégies, une espèce est identifiée comme étant prioritaire pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • à cause des préoccupations à propos de sa conservation (c.-à-d., une espèce qui est vulnérable en raison de la taille de sa population, de sa répartition, de sa tendance démographique, de son abondance ou de menaces)
  • à cause d’une responsabilité d’intendance (c.-à-d., une espèce qui caractérise l’avifaune régionale, ou qu’une proportion importante de son aire de distribution ou d’abondance se situe dans la région)
  • à cause d’une responsabilité de gestion (c.-à-d., une espèce qui nécessite une gestion continue en raison de son importance socioéconomique comme espèce d’intérêt cynégétique ou en raison de son effet sur d’autres espèces ou habitats)
  • à cause d’autres préoccupations (c.-à-d., des experts régionaux jugent une espèce comme étant prioritaire pour des raisons autres que celles énumérées ci-dessus ou parce qu’elles sont inscrites en tant qu’espèces en péril ou préoccupantes à l’échelle provinciale)

Sélectionnez l’une des sous-régions ci-dessous pour accéder à la stratégie RCO pour plus d’informations.

RCO, unités biogéographiques marines et sous-régions dans lesquelles l'espèce a été identifiée comme étant prioritaire
RégionSous-région et type de priorité
Forêt pluviale du nord du pacifiqueForêt pluviale du nord du pacifique, sous-région et type de priorité : Pacifique et Yukon -- Autre
Plaine et cordillère arctiquesPlaine et cordillère arctiques, sous-région et type de priorité : Prairies et Nord -- Autre
 

Références