Faisan de Colchide
(Phasianus colchicus)

Sommaire

Photo d’un oiseau
© Andrew A Reding - License
Pour obtenir davantage de photos
et des enregistrements vocalisations, visitez Dendroica. (Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre)

Cette espèce originaire d'Asie, introduite pour la première fois en Amérique du Nord à la fin du 19e siècle, est désormais observée dans la majeure partie du sud du Canada, de la côte est à la côte ouest. Elle préfère les milieux agricoles et humides, bien qu'elle fasse preuve d'une grande souplesse quant aux différentes conditions d'habitat (Giudice et Ratti 2001). Le Relevé des oiseaux nicheurs indique que, dans l'ensemble, la population canadienne de Faisans de Colchide a peu changé depuis environ 1970. Cet oiseau est un gibier populaire dans la majeure partie de son aire de répartition (Giudice et Ratti 2001). Un objectif national en matière de population n'a pas encore été établi pour cette espèce ni pour d'autres espèces introduites.

Désignations

Principales désignations pour l’espèce
DésignationÉtatDateSous-espèces, population
UICN (Mondial)Préoccupation mineure2018 
Espèces Sauvages (Canada)Non applicable2015 

État de la population

Région géographique ou populationVariation de la population par rapport à environ 1970FiabilitéSituation de la population par rapport à l’objectif
CanadaPeu de changementÉlevéeSans objet
 

Estimation de la population

Région géographique ou populationEstimation de la population
Canada50,000 à 500,000 adultes
 

Cartes de répartition

 

Stratégie de migration, occurrence

Résident

La responsabilité pour la conservation

Région géographiqueResponsabilité basée sur le % de la population mondiale
CanadaSans objet

Conservation et gestion

On sait que cette espèce introduite est touchée par l'utilisation de pesticides, des pratiques agricoles générales comme la coupe de prairies de fauche et l'agriculture intensive, et la chasse (Giudice et Ratti 2001). On sait aussi que la température, la couverture de neige et les cycles des prédateurs ont une incidence sur les effectifs de l'espèce à l'échelle locale (Giudice et Ratti 2001). Largement élevée en captivité, l'espèce a été introduite un peu partout dans le sud du Canada et dans une grande partie des États-Unis; les populations actuelles sont au moins partiellement soutenues par des introductions continues et par des pratiques actives d'amélioration de l'habitat (Giudice et Ratti 2001). Ainsi, la population naturalisée de faisans en Ontario continue de diminuer depuis les années 1970 et est maintenant considérée comme pratiquement disparue de la province. Les oiseaux observés à l'état sauvage en Ontario sont presque exclusivement des oiseaux d'élevage qui subsistent après avoir été remis en liberté pour la chasse (Ministère des Richesses naturelles de l'Ontario, comm. pers.).

 

Stratégies régionales de conservation des oiseaux

Environnement et Changement climatique Canada et ses partenaires ont mis au point des Stratégies régionales de conservation des oiseaux dans chacune des Régions de conservation des oiseaux (RCO) au Canada. Dans ces stratégies, une espèce est identifiée comme étant prioritaire pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • à cause des préoccupations à propos de sa conservation (c.-à-d., une espèce qui est vulnérable en raison de la taille de sa population, de sa répartition, de sa tendance démographique, de son abondance ou de menaces)
  • à cause d’une responsabilité d’intendance (c.-à-d., une espèce qui caractérise l’avifaune régionale, ou qu’une proportion importante de son aire de distribution ou d’abondance se situe dans la région)
  • à cause d’une responsabilité de gestion (c.-à-d., une espèce qui nécessite une gestion continue en raison de son importance socioéconomique comme espèce d’intérêt cynégétique ou en raison de son effet sur d’autres espèces ou habitats)
  • à cause d’autres préoccupations (c.-à-d., des experts régionaux jugent une espèce comme étant prioritaire pour des raisons autres que celles énumérées ci-dessus ou parce qu’elles sont inscrites en tant qu’espèces en péril ou préoccupantes à l’échelle provinciale)

Sélectionnez l’une des sous-régions ci-dessous pour accéder à la stratégie RCO pour plus d’informations.

RCO, unités biogéographiques marines et sous-régions dans lesquelles l'espèce a été identifiée comme étant prioritaire
RégionSous-région et type de priorité
AucunAucun
 

Références