Cygne trompette
(Cygnus buccinator)

Sommaire

Photo d’un oiseau
© Jukka Jantunen
Pour obtenir davantage de photos
et des enregistrements vocalisations, visitez Dendroica. (Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre)

Le Cygne trompette est la plus grosse espèce de sauvagine d’Amérique du Nord. Dans le passé, la chasse commerciale a causé de fortes baisses et la disparition de populations locales de Cygne trompette et l’espèce a été réduite à un nombre limité d’individus dans les années 1930. Cependant, grâce à des efforts de conservation pour protéger l’habitat de nidification du Cygne trompette et grâce à des programmes de réintroduction et de translocation, les populations du Cygne trompette en Amérique du Nord sont désormais en croissance en Amérique du Nord. Pour faciliter la gestion de l’espèce, les populations de Cygne trompette sont divisées en trois unités distinctes: la population de la côte du Pacifique, la population des Rocheuses et la population de l’intérieur. Cette espèce a été identifiée comme étant une priorité de conservation et/ou d’intendance dans une ou plusieurs stratégies régionales de conservation des oiseaux au Canada.

Désignations

Liste des principales désignations pour l’espèce
DésignationÉtatDateSous-espèces, population
UICN (Mondial)Préoccupation mineure2012 
Espèces Sauvages (Canada)En sécurité2010 
Les objectifs de populations du Plan nord-américain de gestion de la sauvagineAu-dessus l'objectif de population2012 
Stratégies régionales de conservation des oiseauxEspèces prioritaires2013 

État de la population

Région géographiqueÉtatFiabilité
CanadaAugmentation importanteMoyenne
 

Estimation de la population

Canada10,000 à 25,000 oiseaux
 

Cartes de répartition

 

Stratégie de migration, occurrence

Migrateur sur de courtes distances

La responsabilité pour la conservation de la population mondiale

CanadaModéré

Conservation et gestion

Les principales préoccupations relatives à la gestion des populations de Cygne trompette dans l’ouest sont: les pertes par empoisonnement au plomb, l’altération d’habitat et la dévastation des cultures agricoles. En Ontario, un programme de réintroduction amorcé en 1982 a atteint en 2005 son objectif d’établir au moins 500 cygnes en liberté. Des relevés effectués en Ontario en 2005 dans le cadre de l’inventaire continental quinquennal ont révélé la présence en Ontario d’un total de 644 cygnes. Le programme d’élevage en captivité de réintroduction en milieu naturel a été abandonné en 2006. La population du sud de l’Ontario a continué de croître, et, en 2010, 839 cygnes ont été dénombrés lors des inventaires hivernaux. La chasse de l’espèce est interdite au Canada et aux États-Unis.

 

Stratégies régionales de conservation des oiseaux

Environnement et Changement climatique Canada et ses partenaires ont mis au point des Stratégies régionales de conservation des oiseaux dans chacune des Régions de conservation des oiseaux (RCO) au Canada. Dans ces stratégies, une espèce est identifiée comme étant prioritaire pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • à cause des préoccupations à propos de sa conservation (c.-à-d., une espèce qui est vulnérable en raison de la taille de sa population, de sa répartition, de sa tendance démographique, de son abondance ou de menaces)
  • à cause d’une responsabilité d’intendance (c.-à-d., une espèce qui caractérise l’avifaune régionale, ou qu’une proportion importante de son aire de distribution ou d’abondance se situe dans la région)
  • à cause d’une responsabilité de gestion (c.-à-d., une espèce qui nécessite une gestion continue en raison de son importance socioéconomique comme espèce d’intérêt cynégétique ou en raison de son effet sur d’autres espèces ou habitats)
  • à cause d’autres préoccupations (c.-à-d., des experts régionaux jugent une espèce comme étant prioritaire pour des raisons autres que celles énumérées ci-dessus ou parce qu’elles sont inscrites en tant qu’espèces en péril ou préoccupantes à l’échelle provinciale)

Sélectionnez l’une des sous-régions ci-dessous pour accéder à la stratégie RCO pour plus d’informations.

RCO, unités biogéographiques marines et sous-régions dans lesquelles l'espèce a été identifiée comme étant prioritaire
RégionSous-région et type de priorité
Forêt pluviale du nord du pacifiqueForêt pluviale du nord du pacifique, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
Grand bassinGrand bassin, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
Plaines de la taïga boréalPlaines de la taïga boréal, sous-région et type de priorité : Région des Prairies et du Nord
Rocheuses du NordRocheuses du Nord, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
 

Références