Macreuse à front blanc
(Melanitta perspicillata)

Sommaire

Photo d’un oiseau
© Kirk Davies
Pour obtenir davantage de photos
et des enregistrements vocalisations, visitez Dendroica. (Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre)

La macreuse à front blanc niche dans des lacs éloignés dans la forêt boréale du Canada et de l’Alaska. Les différentes espèces de macreuses sont parmi les espèces de canards de mer les moins bien connues. Il n’y a présentement aucun inventaire qui fournit des estimations de population ou des tendances assez précises pour la gestion des différentes espèces de macreuses et l’état de la population de la Macreuse à front blanc est donc inconnu. Cette espèce a été identifiée comme étant une priorité de conservation et/ou d’intendance dans une ou plusieurs stratégies régionales de conservation des oiseaux au Canada.

Désignations

Liste des principales désignations pour l’espèce
DésignationÉtatDateSous-espèces, population
UICN (Mondial)Préoccupation mineure2012 
Espèces Sauvages (Canada)En sécurité2010 
Les objectifs de populations du Plan nord-américain de gestion de la sauvagineAucune Désignation2012 
Stratégies régionales de conservation des oiseauxEspèces prioritaires2013 

État de la population

Région géographiqueÉtatFiabilité
CanadaDonnées insuffisantesDonnées insuffisantes
 

Estimation de la population

CanadaPas encore disponible
 

Cartes de répartition

 

Stratégie de migration, occurrence

Migrateur sur de courtes distances

La responsabilité pour la conservation de la population mondiale

CanadaÉlevé

Conservation et gestion

La Macreuse à front blanc a un faible taux de reproduction et un succès reproducteur bas, ce qui confère aux populations une grande sensibilité à la mortalité adulte. De grandes concentrations de Macreuses à front blanc (comprenant aussi des Macreuses brunes) sont observées le long de la côte de la Colombie-Britannique dans des milieux où est pratiquée la conchyliculture, activité qui pourrait prendre énormément d’expansion. Ce genre d’activité pourrait limiter l’accès des macreuses à certains habitats naturels et modifier la composition des habitats adjacents. Le fait que cette espèce se nourrisse de moules et autres bivalves d’élevage est aussi un problème pour l’aquaculture (Savard et al. 1998).Par ailleurs, la Macreuse à front blanc est particulièrement vulnérable aux déversements de substances toxiques étant donné qu’elle se concentre souvent en grands groupes en eaux côtières libres. Les aménagements hydroélectriques constituent également une menace potentielle pour l’espèce en raison de l’inondation possible de lacs dans ses lieux de nidification (Lepage et Savard 2013). La récolte canadienne de l’espèce a été estimée à moins de 5000 oiseaux par année au cours de la dernière décennie.

 

Stratégies régionales de conservation des oiseaux

Environnement et Changement climatique Canada et ses partenaires ont mis au point des Stratégies régionales de conservation des oiseaux dans chacune des Régions de conservation des oiseaux (RCO) au Canada. Dans ces stratégies, une espèce est identifiée comme étant prioritaire pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • à cause des préoccupations à propos de sa conservation (c.-à-d., une espèce qui est vulnérable en raison de la taille de sa population, de sa répartition, de sa tendance démographique, de son abondance ou de menaces)
  • à cause d’une responsabilité d’intendance (c.-à-d., une espèce qui caractérise l’avifaune régionale, ou qu’une proportion importante de son aire de distribution ou d’abondance se situe dans la région)
  • à cause d’une responsabilité de gestion (c.-à-d., une espèce qui nécessite une gestion continue en raison de son importance socioéconomique comme espèce d’intérêt cynégétique ou en raison de son effet sur d’autres espèces ou habitats)
  • à cause d’autres préoccupations (c.-à-d., des experts régionaux jugent une espèce comme étant prioritaire pour des raisons autres que celles énumérées ci-dessus ou parce qu’elles sont inscrites en tant qu’espèces en péril ou préoccupantes à l’échelle provinciale)

Sélectionnez l’une des sous-régions ci-dessous pour accéder à la stratégie RCO pour plus d’informations.

RCO, unités biogéographiques marines et sous-régions dans lesquelles l'espèce a été identifiée comme étant prioritaire
RégionSous-région et type de priorité
Forêt coniférienne boréalForêt coniférienne boréal, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Terre-Neuve-et-Labrador
Forêt coniférienne boréalForêt coniférienne boréal, sous-région et type de priorité : Région de l'Ontario
Forêt coniférienne boréalForêt coniférienne boréal, sous-région et type de priorité : Région des Prairies et du Nord
Forêt coniférienne boréalForêt coniférienne boréal, sous-région et type de priorité : Région du Québec
Forêt intérieure du nord-ouestForêt intérieure du nord-ouest, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
Forêt mixte boréaleForêt mixte boréale, sous-région et type de priorité : Région de l'Ontario
Forêt pluviale du nord du pacifiqueForêt pluviale du nord du pacifique, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
Forêt septentrionale de l'AtlantiqueForêt septentrionale de l'Atlantique, sous-région et type de priorité : Région du Québec
Golfe du Saint-LaurentGolfe du Saint-Laurent, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Île-du-Prince-Édouard
Golfe du Saint-LaurentGolfe du Saint-Laurent, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Nouveau-Brunswick
Golfe du Saint-LaurentGolfe du Saint-Laurent, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Nouvelle-Écosse
Grand bassinGrand bassin, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
Plaines de la taïga boréalPlaines de la taïga boréal, sous-région et type de priorité : Région des Prairies et du Nord
Plateau néo-écossaisPlateau néo-écossais, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Nouveau-Brunswick
Plateau néo-écossaisPlateau néo-écossais, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Nouvelle-Écosse
Plateaux de Terre-Neuve et du LabradorPlateaux de Terre-Neuve et du Labrador, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Terre-Neuve-et-Labrador
Taïga du bouclier et plaine hudsonnienneTaïga du bouclier et plaine hudsonnienne, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Terre-Neuve-et-Labrador
Taïga du bouclier et plaine hudsonnienneTaïga du bouclier et plaine hudsonnienne, sous-région et type de priorité : Région de l'Ontario
Taïga du bouclier et plaine hudsonnienneTaïga du bouclier et plaine hudsonnienne, sous-région et type de priorité : Région des Prairies et du Nord
Taïga du bouclier et plaine hudsonnienneTaïga du bouclier et plaine hudsonnienne, sous-région et type de priorité : Région du Québec
 

Références