Bec-croisé des sapins
(Loxia curvirostra)

Sommaire

Photo d’un oiseau
© Jason Crotty - License
Pour obtenir davantage de photos
et des enregistrements vocalisations, visitez Dendroica. (Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre)

Le Bec-croisé des sapins est une espèce des forêts boréales et conifériennes du monde entier, et une espèce commune dans certaines parties des forêts conifériennes matures du Canada. L'espèce est nomade et opportuniste et peut se reproduire en toute saison (de fin décembre à mi-octobre) lorsque l'approvisionnement en nourriture est adéquat (Adkisson 1996); les Becs-croisés des sapins affichent une importante variation morphologique et vocale dans l’ensemble de leur aire de répartition (voir Groth 1993). Les baisses d’effectifs ont été spectaculaires à Terre-Neuve-et-Labrador, mais les résultats du Relevé des oiseaux nicheurs et du Recensement des oiseaux de Noël laissent entendre que les populations de l'espèce ont connu globalement peu de changement au Canada depuis 1970 environ. Cependant, cette évaluation est peu fiable parce qu’il est difficile de mener adéquatement des relevés visant une espèce aussi nomade. Une sous-espèce, la variété percna endémique à l'île de Terre-Neuve, a été évaluée à titre d'espèce en voie de disparition par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada à cause du déclin de sa population (COSEPAC 2004a). Cette espèce a été identifiée comme étant une priorité de conservation et/ou d’intendance dans une ou plusieurs stratégies régionales de conservation des oiseaux au Canada.

Désignations

Liste des principales désignations pour l’espèce
DésignationÉtatDateSous-espèces, population
COSEPAC (Canada)En voie de disparition2004Bec-croisé des sapins de la sous-espèce percna
LEP (Canada)Endangered2005Bec-croisé des sapins de la sous-espèce percna
UICN (Mondial)Préoccupation mineure2012 
Espèces Sauvages (Canada)En sécurité2010 
Stratégies régionales de conservation des oiseauxEspèces prioritaires2013 

État de la population

Région géographiqueÉtatFiabilité
CanadaPeu de changementFaible
 

Estimation de la population

Canada500,000 à 5,000,000 adultes
 

Cartes de répartition

 

Stratégie de migration, occurrence

Migrateur sur de courtes distances

La responsabilité pour la conservation de la population mondiale

CanadaFaible

Conservation et gestion

Bien que l'espèce reste commune dans la plupart de son aire, sa population fluctue fortement en fonction de la disponibilité de nourriture. La fragmentation des forêts et la perte des peuplements mûrs associées aux pratiques forestières ont provoqué des déclins de population dans certaines régions (Adkisson 1996). Dans l'ouest, il se peut que la perte importante de pins dans tout l'intérieur de la Colombie-Britannique et, maintenant, d'hybrides du pin gris et du pin lodgepole en Alberta, à la suite d'une épidémie sans précédent de dendroctone du pin ponderosa (Gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux 2010), influencera probablement l’abondance et la répartition des becs-croisés à l’avenir. Les déclins importants de la population de la sous-espèce percna pendant la dernière partie du XXe siècle sont probablement dus à la perte de pins blancs et rouges à gros cônes, aux incendies et à l'extinction des incendies, ainsi qu'à l'introduction d'écureuils roux qui lui font concurrence pour la ressource des cônes (COSEPAC 2004a). Pour obtenir des renseignements sur le statut juridique de cette espèce en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) et pour consulter le programme de rétablissement, reportez-vous au Registre public des espèces en péril.

 

Stratégies régionales de conservation des oiseaux

Environnement et Changement climatique Canada et ses partenaires ont mis au point des Stratégies régionales de conservation des oiseaux dans chacune des Régions de conservation des oiseaux (RCO) au Canada. Dans ces stratégies, une espèce est identifiée comme étant prioritaire pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • à cause des préoccupations à propos de sa conservation (c.-à-d., une espèce qui est vulnérable en raison de la taille de sa population, de sa répartition, de sa tendance démographique, de son abondance ou de menaces)
  • à cause d’une responsabilité d’intendance (c.-à-d., une espèce qui caractérise l’avifaune régionale, ou qu’une proportion importante de son aire de distribution ou d’abondance se situe dans la région)
  • à cause d’une responsabilité de gestion (c.-à-d., une espèce qui nécessite une gestion continue en raison de son importance socioéconomique comme espèce d’intérêt cynégétique ou en raison de son effet sur d’autres espèces ou habitats)
  • à cause d’autres préoccupations (c.-à-d., des experts régionaux jugent une espèce comme étant prioritaire pour des raisons autres que celles énumérées ci-dessus ou parce qu’elles sont inscrites en tant qu’espèces en péril ou préoccupantes à l’échelle provinciale)

Sélectionnez l’une des sous-régions ci-dessous pour accéder à la stratégie RCO pour plus d’informations.

RCO, unités biogéographiques marines et sous-régions dans lesquelles l'espèce a été identifiée comme étant prioritaire
RégionSous-région et type de priorité
Forêt mixte boréaleForêt mixte boréale, sous-région et type de priorité : Région de l'Ontario
Forêt pluviale du nord du pacifiqueForêt pluviale du nord du pacifique, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
Grand bassinGrand bassin, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
Rocheuses du NordRocheuses du Nord, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
 

Références