Pluvier kildir
(Charadrius vociferus)

Sommaire

Photo d’un oiseau
© Jukka Jantunen (flickr.com/photos/jukka_jantunen)
Pour obtenir davantage de photos
et des enregistrements vocalisations, visitez Dendroica. (Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre)

Le Pluvier kildir est peut-être l'oiseau de rivage le plus connu en Amérique du Nord. Il niche au Mexique et jusqu’au sud de l’arctique et est courant dans cette aire étendue. Les résultats du Relevé des oiseaux nicheurs laissent entendre que l'abondance de l'espèce a affiché une diminution importante et qui se poursuit depuis 1970. Son utilisation d'habitats cultivés ou aménagés l'expose à des menaces importantes. Il s'agit d'une espèce sauvage candidate devant être évaluée par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Cette espèce a été identifiée comme étant une priorité de conservation et/ou d’intendance dans une ou plusieurs stratégies régionales de conservation des oiseaux au Canada.

Désignations

Liste des principales désignations pour l’espèce
DésignationÉtatDateSous-espèces, population
UICN (Mondial)Préoccupation mineure2012 
Espèces Sauvages (Canada)En sécurité2010 
Stratégies régionales de conservation des oiseauxEspèces prioritaires2013 

État de la population

Région géographiqueÉtatFiabilité
CanadaDiminution importanteÉlevée
 

Estimation de la population

Canada500,000 à 1,000,000 d'adultes (comprend des oiseaux nicheurs et migrateurs au Canada)
 

Cartes de répartition

 

Stratégie de migration, occurrence

Migrateur sur de courtes distances

La responsabilité pour la conservation de la population mondiale

CanadaFaible

Conservation et gestion

Le Pluvier kildir niche et s'alimente dans les zones ouvertes, y compris une variété d'habitats modifiés par l'homme, tels que les champs agricoles, les bords d'autoroute et les toits en gravier. En tant qu'espèce des habitats ouverts, il est probable que les populations de Pluviers kildir aient augmenté en réponse au défrichage généralisé entrepris par les colons européens. Cependant, l'utilisation par l'espèce des habitats modifiés par l'homme pourrait maintenant l'exposer à des risques importants. Le Pluvier kildir s'alimente souvent dans les zones cultivées, y compris les habitats agricoles, les terrains de sport et de golf où il pourrait être exposé à des concentrations dangereuses (parfois mortelles) de pesticides (Jackson et Jackson 2000). L'habitude qu'il a de nicher sur les toits en gravier fait que les poussins y restent souvent coincés et meurent de faim ou d'épuisement par la chaleur (Giegling 1979). La nidification et la recherche de nourriture sur les bords d'autoroute peuvent entraîner la mort en raison de risques de collisions avec des véhicules (Jackson et Jackson 2000). Cependant, la principale cause de la diminution importante et généralisée de l'abondance de l'espèce reste inconnue.

 

Stratégies régionales de conservation des oiseaux

Environnement et Changement climatique Canada et ses partenaires ont mis au point des Stratégies régionales de conservation des oiseaux dans chacune des Régions de conservation des oiseaux (RCO) au Canada. Dans ces stratégies, une espèce est identifiée comme étant prioritaire pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • à cause des préoccupations à propos de sa conservation (c.-à-d., une espèce qui est vulnérable en raison de la taille de sa population, de sa répartition, de sa tendance démographique, de son abondance ou de menaces)
  • à cause d’une responsabilité d’intendance (c.-à-d., une espèce qui caractérise l’avifaune régionale, ou qu’une proportion importante de son aire de distribution ou d’abondance se situe dans la région)
  • à cause d’une responsabilité de gestion (c.-à-d., une espèce qui nécessite une gestion continue en raison de son importance socioéconomique comme espèce d’intérêt cynégétique ou en raison de son effet sur d’autres espèces ou habitats)
  • à cause d’autres préoccupations (c.-à-d., des experts régionaux jugent une espèce comme étant prioritaire pour des raisons autres que celles énumérées ci-dessus ou parce qu’elles sont inscrites en tant qu’espèces en péril ou préoccupantes à l’échelle provinciale)

Sélectionnez l’une des sous-régions ci-dessous pour accéder à la stratégie RCO pour plus d’informations.

RCO, unités biogéographiques marines et sous-régions dans lesquelles l'espèce a été identifiée comme étant prioritaire
RégionSous-région et type de priorité
Forêt coniférienne boréalForêt coniférienne boréal, sous-région et type de priorité : Région des Prairies et du Nord
Forêt coniférienne boréalForêt coniférienne boréal, sous-région et type de priorité : Région du Québec
Forêt intérieure du nord-ouestForêt intérieure du nord-ouest, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
Forêt mixte boréaleForêt mixte boréale, sous-région et type de priorité : Région de l'Ontario
Forêt mixte boréaleForêt mixte boréale, sous-région et type de priorité : Région du Québec
Forêt septentrionale de l'AtlantiqueForêt septentrionale de l'Atlantique, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Île-du-Prince-Édouard
Forêt septentrionale de l'AtlantiqueForêt septentrionale de l'Atlantique, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Nouveau-Brunswick
Forêt septentrionale de l'AtlantiqueForêt septentrionale de l'Atlantique, sous-région et type de priorité : Région de l'Atlantique - Nouvelle-Écosse
Forêt septentrionale de l'AtlantiqueForêt septentrionale de l'Atlantique, sous-région et type de priorité : Région du Québec
Marmites torrentielles des PrairiesMarmites torrentielles des Prairies, sous-région et type de priorité : Région des Prairies et du Nord
Plaine du Saint-Laurent et des lacs Ontario et ÉriéPlaine du Saint-Laurent et des lacs Ontario et Érié, sous-région et type de priorité : Région de l'Ontario
Plaine du Saint-Laurent et des lacs Ontario et ÉriéPlaine du Saint-Laurent et des lacs Ontario et Érié, sous-région et type de priorité : Région du Québec
Plaines de la taïga boréalPlaines de la taïga boréal, sous-région et type de priorité : Région des Prairies et du Nord
Taïga du bouclier et plaine hudsonnienneTaïga du bouclier et plaine hudsonnienne, sous-région et type de priorité : Région des Prairies et du Nord
 

Références