Buse rouilleuse
(Buteo regalis)

Sommaire

Photo d’un oiseau
© H. Loney Dickson
Pour obtenir davantage de photos
et des enregistrements vocalisations, visitez Dendroica. (Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre)

La Buse rouilleuse se reproduit dans les prairies indigènes des provinces des Prairies. Selon les relevés menés en Alberta dans la partie principale de l’aire de reproduction de l’espèce au Canada, la population aurait diminué depuis 1982, et les faibles effectifs se seraient stabilisés depuis environ 2000. Les causes de la stabilisation récente des effectifs ne sont pas connues. En 2008, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada a évalué la Buse rouilleuse et l’a désignée « espèce menacée » en se fondant sur le récent déclin présumé de la population à ce moment-là, la petite taille de la population canadienne et la sensibilité de l’espèce aux perturbations humaines (COSEPAC 2008d). Cette espèce a été identifiée comme étant une priorité de conservation et/ou d’intendance dans une ou plusieurs stratégies régionales de conservation des oiseaux au Canada.

Désignations

Liste des principales désignations pour l’espèce
DésignationÉtatDateSous-espèces, population
COSEPAC (Canada)Menacée2008 
LEP (Canada)Menacée2010 
UICN (Mondial)Préoccupation mineure2012 
Espèces Sauvages (Canada)En péril2010 
Stratégies régionales de conservation des oiseauxEspèces prioritaires2013 

État de la population

Région géographiqueÉtatFiabilité
CanadaDiminution modéréeFaible
 

Estimation de la population

Canada< 5,000 adultes
 

Cartes de répartition

 

Stratégie de migration, occurrence

Migrateur sur de courtes distances

La responsabilité pour la conservation de la population mondiale

CanadaFaible

Conservation et gestion

La Buse rouilleuse, un prédateur spécialisé, est intimement liée aux prairies naturelles du sud des provinces des Prairies. Les populations de Buses rouilleuses varient en fonction des populations de spermophiles de Richardson, la principale proie de l’oiseau (COSEPAC 2008d). L’empoisonnement des spermophiles peut avoir une incidence négative sur certaines populations locales de buses. Plus de 80 % de l’ensemble de l’habitat de prairie naturelle a été converti à des fins d’exploitation agricole intensive depuis l’arrivée des Européens (WWFC 1989). La Buse rouilleuse est sensible aussi aux perturbations autour du nid; le taux de succès de la reproduction peut être plus bas autour des puits de pétrole et de gaz actifs (COSEPAC 2008d). Pour obtenir des renseignements sur le statut juridique de cette espèce en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) et pour visualiser les documents pertinents relatifs au rétablissement, consulter le Registre public des espèces en péril.

 

Stratégies régionales de conservation des oiseaux

Environnement et Changement climatique Canada et ses partenaires ont mis au point des Stratégies régionales de conservation des oiseaux dans chacune des Régions de conservation des oiseaux (RCO) au Canada. Dans ces stratégies, une espèce est identifiée comme étant prioritaire pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • à cause des préoccupations à propos de sa conservation (c.-à-d., une espèce qui est vulnérable en raison de la taille de sa population, de sa répartition, de sa tendance démographique, de son abondance ou de menaces)
  • à cause d’une responsabilité d’intendance (c.-à-d., une espèce qui caractérise l’avifaune régionale, ou qu’une proportion importante de son aire de distribution ou d’abondance se situe dans la région)
  • à cause d’une responsabilité de gestion (c.-à-d., une espèce qui nécessite une gestion continue en raison de son importance socioéconomique comme espèce d’intérêt cynégétique ou en raison de son effet sur d’autres espèces ou habitats)
  • à cause d’autres préoccupations (c.-à-d., des experts régionaux jugent une espèce comme étant prioritaire pour des raisons autres que celles énumérées ci-dessus ou parce qu’elles sont inscrites en tant qu’espèces en péril ou préoccupantes à l’échelle provinciale)

Sélectionnez l’une des sous-régions ci-dessous pour accéder à la stratégie RCO pour plus d’informations.

RCO, unités biogéographiques marines et sous-régions dans lesquelles l'espèce a été identifiée comme étant prioritaire
RégionSous-région et type de priorité
Grand bassinGrand bassin, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
Marmites torrentielles des PrairiesMarmites torrentielles des Prairies, sous-région et type de priorité : Région des Prairies et du Nord
Rocheuses du NordRocheuses du Nord, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
 

Références