Albatros à pieds noirs
(Phoebastria nigripes)

Sommaire

Photo d’un oiseau
© James Lloyd - License
Pour obtenir davantage de photos
et des enregistrements vocalisations, visitez Dendroica. (Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre)

Les Albatros à pieds noirs nichent dans les îles hawaïennes du Nord, ainsi que sur des îles au large du Japon et, de manière intermittente, du Mexique. Même s’ils ne nichent pas au Canada, on les observe régulièrement au large de la côte du Pacifique, et on pense qu’ils y sont présents toute l’année (Kenyon et al. 2009). On ne dispose pas d’assez de données pour déterminer un changement de la situation de la population de cette espèce au Canada par rapport à 1970. L’espèce a été désignée comme préoccupante par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada, principalement à cause de la mortalité découlant des activités de pêche (COSEPAC 2007h). Cette espèce a été identifiée comme étant une priorité de conservation et/ou d’intendance dans une ou plusieurs stratégies régionales de conservation des oiseaux au Canada.

Désignations

Liste des principales désignations pour l’espèce
DésignationÉtatDateSous-espèces, population
COSEPAC (Canada)Préoccupante2007 
LEP (Canada)Préoccupante2009 
UICN (Mondial)Quasi menacé2014 
Stratégies régionales de conservation des oiseauxEspèces prioritaires2013 

État de la population

Région géographiqueÉtatFiabilité
CanadaDonnées insuffisantesDonnées insuffisantes
 

Estimation de la population

Canada1,000 à 10,000 oiseaux saisonniers
 

Cartes de répartition

 

Stratégie de migration, occurrence

Visiteur saisonnier

La responsabilité pour la conservation de la population mondiale

CanadaÀ déterminer

Conservation et gestion

Les principales menaces qui pèsent sur les Albatros à pieds noirs dans les eaux canadiennes et ailleurs sont la mortalité accidentelle découlant de la pêche commerciale, la bioaccumulation de contaminants, l’exposition aux déversements d’hydrocarbures en mer et l’ingestion de matières plastiques (COSEPAC 2007h, ACAP 2012). Ces menaces motivent les activités en cours visant à définir la répartition marine de l’espèce et son chevauchement avec les zones de pêche à la palangre, ainsi qu’à maintenir la réglementation nécessaire pour réduire la mortalité (Arata et al. 2009, Awkerman et al. 2008). Parmi les autres menaces, on compte la perte d’habitat de nidification et le succès de nidification réduit causé par les espèces végétales et prédatrices envahissantes, les vagues et la hausse possible du niveau de la mer (Arata et al. 2009). Toutes les colonies de nidification hawaïennes sont situées dans des aires protégées (plus de 90 % de la population mondiale), et les activités de surveillance visant la plupart de ces colonies sont continues depuis 1991 (Arata et al. 2009).

 

Stratégies régionales de conservation des oiseaux

Environnement et Changement climatique Canada et ses partenaires ont mis au point des Stratégies régionales de conservation des oiseaux dans chacune des Régions de conservation des oiseaux (RCO) au Canada. Dans ces stratégies, une espèce est identifiée comme étant prioritaire pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • à cause des préoccupations à propos de sa conservation (c.-à-d., une espèce qui est vulnérable en raison de la taille de sa population, de sa répartition, de sa tendance démographique, de son abondance ou de menaces)
  • à cause d’une responsabilité d’intendance (c.-à-d., une espèce qui caractérise l’avifaune régionale, ou qu’une proportion importante de son aire de distribution ou d’abondance se situe dans la région)
  • à cause d’une responsabilité de gestion (c.-à-d., une espèce qui nécessite une gestion continue en raison de son importance socioéconomique comme espèce d’intérêt cynégétique ou en raison de son effet sur d’autres espèces ou habitats)
  • à cause d’autres préoccupations (c.-à-d., des experts régionaux jugent une espèce comme étant prioritaire pour des raisons autres que celles énumérées ci-dessus ou parce qu’elles sont inscrites en tant qu’espèces en péril ou préoccupantes à l’échelle provinciale)

Sélectionnez l’une des sous-régions ci-dessous pour accéder à la stratégie RCO pour plus d’informations.

RCO, unités biogéographiques marines et sous-régions dans lesquelles l'espèce a été identifiée comme étant prioritaire
RégionSous-région et type de priorité
Forêt pluviale du nord du pacifiqueForêt pluviale du nord du pacifique, sous-région et type de priorité : Région du Pacifique et du Yukon
 

Références