Résultats de la recherche de documents

Recherche documents pour : ""

928 enregistrement(s) trouvé(s).

Rapports de situation du COSEPAC

  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur Daltonie faux-splachne (Daltonia splachnoides) au Canada (2020-01-16)
    La daltonie faux-splachne (Daltonia splachnoides) est une petite mousse qui forme des touffes luisantes vert-jaune à bronze. Ses feuilles sont linéaires-lancéolées et ses tiges sont rougeâtres. La marge des feuilles est entière et jaunâtre. La nervure médiane est côtelée et atteint presque le sommet de la feuille. Les sporophytes sont composés d’une soie rouge terminée par une petite capsule brune dressée, de forme cylindrique-ovoïde, dont le col ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur L’isoète du Columbia (Isoetes minima) au Canada (2020-01-16)
    L’isoète du Columbia (Isoetes minima) est une plante vivace voisine des fougères (ptéridophyte). Ses feuilles, qui sont petites, vertes et simples, ressemblent à des aiguillons et émergent d’une souche globuleuse. Les feuilles sont renflées à la base, là où se trouvent les sporanges qui renferment les microspores et les mégaspores servant à la reproduction. Notez : La ministre a reçu cette évaluation du COSEPAC le 15 octobre 2018.
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Fuscopannaire à taches blanches (Fuscopannaria leucosticta) au Canada (2020-01-16)
    La fuscopannaire à taches blanches (Fuscopannaria leucosticta) est un lichen rare qui pousse sur des arbres dans des forêts humides de l’est du Canada. Elle forme de nombreux lobes qui se chevauchent (comme des bardeaux). Les lobes présentent habituellement une couleur gris olive foncé sur leur surface supérieure et une bordure blanche bien visible. Les colonies matures produisent de nombreux disques brunâtres (organes de fructification) à leur s ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le néphrome cryptique (Nephroma occultum) au Canada (2020-01-16)
    Le néphrome cryptique (Nephroma occultum) est un lichen rare endémique de l’ouest de l’Amérique du Nord. Il est étroitement associé aux forêts anciennes humides. L’espèce se caractérise par son thalle dont la face supérieure est jaunâtre, verdâtre ou gris bleuté et sillonné de crêtes en forme de filet et dont la face inférieure est havane à parfois noirâtre et glabre. Le thalle est généralement large de 2 à 7 cm et présente des lobes arrondis de ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur Séligérie de Carey (Seligeria careyana) au Canada (2020-01-16)
    La séligérie de Carey est une minuscule mousse délicate jaune à vert clair qui pousse en colonies clairsemées sur les falaises calcaires. Ses feuilles sont linéaires et se terminent par une longue pointe mince remarquable semblable à une aiguille, presque entièrement constituée de la nervure médiane. Les sporophytes, situés dans la partie supérieure des gamétophytes, se composent d’une courte soie droite surmontée d’une capsule renfermant les spo ...
  • Examen rapide de la classification du COSEPAC pour le Spatulaire (Polyodon spathula) au Canada (2020-01-16)
    Ce poisson, autrefois présent dans les Grands Lacs, n’a jamais été commun dans la portion canadienne de son aire de répartition. L’espèce n’a pas été observée en eaux canadiennes depuis le début des années 1900, et ce, malgré des activités d’échantillonnage intensives et le fait qu’il s’agit d’un poisson distinctif de grande taille facilement reconnaissable. Notez : La ministre a reçu cette évaluation du COSEPAC le 15 octobre 2018.
  • Sommaire du statut de l’espèce du COSEPAC sur le Bleu mélissa (Plebejus samuelis) au Canada (2020-01-16)
    Ce papillon était observé dans une zone restreinte de la savane à chênes et des milieux boisés du sud de l’Ontario. La baisse de la population et la dégradation de son habitat sont bien documentées. L’espèce n’a pas été observée depuis 1991, malgré des activités de recherches continues. Notez : La ministre a reçu cette évaluation du COSEPAC le 15 octobre 2018.
  • Sommaire du statut de l’espèce du COSEPAC sur le Lutin givré (Callophrys irus) au Canada (2020-01-16)
    Ce papillon était observé dans une zone restreinte de la savane à chênes du sud de l’Ontario. La dernière mention date de 1988, et l’espèce n’a pas été observée depuis, malgré des relevés répétés. Notez : La ministre a reçu cette évaluation du COSEPAC le 15 octobre 2018.
  • Sommaire du statut de l’espèce du COSEPAC sur le Pèlerin (Cetorhinus maximus) Population du Pacifique au Canada (2020-01-16)
    Au Canada, l’espèce a déjà fait l’objet de pêches dirigées et de programmes de contrôle. Bien que ces activités aient cessé depuis longtemps, elles ont réduit l’abondance à des niveaux très bas. L’espèce est particulièrement vulnérable à une mortalité par prise accessoire en raison de sa faible productivité intrinsèque. Elle continue de faire l’objet d’une mortalité causée par les humains, notamment à cause de l’enchevêtrement dans les engins de ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur L’hespérochiron nain (Hesperochiron pumilus) au Canada (2020-01-14)
    L’hespérochiron nain est une plante herbacée vivace qui peut atteindre 10 cm de hauteur et dont la tige mince est reliée à des rejets plus petits par des rhizomes fins et fragiles. Les feuilles, simples et généralement glabres, forment une rosette basilaire. On compte de 1 à 8 fleurs solitaires par individu. Les fleurs sont voyantes, mesurent 1 à 3 cm de largeur et comportent 5 lobes. Les pétales sont blancs et présentent souvent des marques viol ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur L’hydraste du Canada (Hydrastis canadensis) au Canada (2019-12-20)
    L’hydraste du Canada est une plante herbacée vivace de haute 10 à 50 cm. Elle se caractérise par son rhizome (tige souterraine) jaune noueux qui porte des cicatrices bien visibles laissées à la suite de la chute de la seule tige aérienne produite chaque année. Celui-ci ressemble aux sceaux de cire qui étaient dans le passé utilisés pour cacheter des lettres (d’où le nom anglais « Goldenseal », qui signifie littéralement « sceau doré »). La plante ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la barge hudsonienne (Limosa haemastica) au Canada (2019-12-20)
    La Barge hudsonienne est un gros oiseau de rivage à longues pattes, qui présente un long bec légèrement retroussé vers le haut. L’espèce affiche un dimorphisme sexuel tant sur le plan de la taille que sur celui du plumage; les femelles sont plus grosses et plus lourdes que les mâles, et leur plumage est plus pâle en période de reproduction. La poitrine des mâles est d’un rouge distinctif durant la période de reproduction, tandis que celle des fem ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Castilléjie grêle (Castilleja tenuis) au Canada (2019-12-20)
    La castilléjie grêle est une plante annuelle délicate, d’une hauteur de 4,5 à 30 cm (atteignant rarement 52 cm), dotée d’une racine pivotante mince ou d’un système racinaire ramifié. Les tiges sont recouvertes d’un mélange de poils courts et de poils longs, souples et étalés. Les feuilles inférieures sont linéaires à lancéolées; les feuilles supérieures comptent de 0 à 3 (rarement 5) lobes. Les deux faces des feuilles sont couvertes de poils raid ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Rorqual boréal (Balaenoptera borealis), population de l'Atlantique, au Canada (2019-12-20)
    Le rorqual boréal (Balaenoptera borealis) est une baleine à fanons de grande taille au corps mince. Son nom anglais « Sei Whale » résulte de l’anglicisation du nom « sejhval » que lui ont donné les baleiniers norvégiens, car son arrivée dans les eaux scandinaves coïncidait avec celle de la « seje », ou goberge. L’espèce est de couleur grise avec une zone blanche variable sur la face ventrale. Les flancs et le ventre peuvent être m
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Baleine à bec de Sowerby (Mesoplodon bidens) au Canada (2019-12-17)
    La baleine à bec de Sowerby (Mesoplodon bidens) est une baleine à bec de taille relativement petite (4,5 à 5,5 m) de la famille des Ziphiidés. Sa couleur varie du gris foncé au blanc-gris clair, et de longues cicatrices linéaires blanches sont souvent présentes, surtout chez les mâles. Certains individus sont légèrement mouchetés. La baleine à bec de Sowerby fait partie d’un des groupes de gros mammifères les moins connus, les Ziphiidés. Ave ...

[1 of 62] [Suivant/Next]

Date de modification :