Résultats de la recherche de documents

Recherche documents pour : ""

908 enregistrement(s) trouvé(s).

Rapports de situation du COSEPAC

  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur bourdon américain (Bombus pensylvanicus) au Canada (2019-10-09)
    Le bourdon américain (Bombus pensylvanicus) est un bourdon de taille moyenne dont la tête et la langue sont relativement longues par rapport à celles de nombreuses autres espèces de bourdons au Canada. Les ailes foncées et le patron de coloration à bandes abdominales jaunes et noires des femelles sont des caractères distinctifs et constants à l’échelle de l’aire de répartition de l’espèce. Les mâles possèdent des antennes plus longues que celles ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur Frêne noir (Fraxinus nigra) au Canada (2019-10-09)
    Le frêne noir est un feuillu de la famille de l’olivier, qui atteint de 15 à 20 m de hauteur et de 30 à 50 cm de diamètre. Ses feuilles, opposées et composées-pennées, mesurent de 15 à 30 cm de longueur et comportent de 7 à 11 folioles. Les fleurs, petites, sont dépourvues de pétales et de sépales et apparaissent sous forme d’inflorescences denses avant la feuillaison. Le fruit est une samare allongée et ailée. Le frêne noir se distingue des autr ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur Gomphe des rapides (Phanogomphus quadricolor) au Canada (2019-10-09)
    Le gomphe des rapides (Phanogomphus quadricolor) est une libellule noir brunâtre de petite taille (envergure des ailes de 25 à 27 mm), arborant des rayures vert jaunâtre sur le thorax et des taches jaunes le long de l’abdomen. Bon nombre d’espèces d’odonates sont considérées comme des indicateurs de la bonne qualité de l’eau, notamment les espèces aimant les cours d’eau, comme c’est le cas de nombreux gomphes. Le gomphe des rapides est une e ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur Grenadier berglax (Macrourus berglax) au Canada (2019-10-09)
    Le grenadier berglax (Macrourus berglax Lacépède 1802) est un membre de la famille des Macrouridés. Au Canada, on l’appelle généralement roughhead grenadier, onion eye ou smooth spined rattail en anglais.
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur L’éperlan arc-en-ciel (Osmerus mordax), population d’individus de grande taille du lac Utopia et population d’individus de petite taille du lac Utopia au Canada (2019-10-09)
    L’éperlan arc-en-ciel (Osmerus mordax) du lac Utopia consiste en une paire génétiquement distincte d’éperlans arc-en-ciel endémique dans ce lac du sud-ouest du Nouveau-Brunswick. En règle générale, les éperlans sont des poissons pélagiques de petite taille (longueur totale typique de moins de 30 cm) dont la couleur varie de vert pâle à bleu foncé sur le dos, et leurs flancs ont des irisations bleues, violettes et roses rappelant un arc-en-ciel.
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’ophiogomphe de Howe (Ophiogomphus howei) au Canada (2019-10-09)
    L’ophiogomphe de Howe (Ophiogomphus howei) est une petite libellule (longueur totale : 31 à 34 mm; longueur de l’aile : 19 à 21 mm) de la famille des Gomphidés (gomphes). L’espèce est associée aux cours d’eau propres à débit élevé. Les adultes sont noirs avec des marques jaune vif sur l’abdomen et les ailes et des marques vert vif sur le thorax. La larve est aquatique, petite et d’allure discrète.
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur L’ours blanc (Ursus maritimus) au Canada (2019-10-09)
    L’ours blanc (Ursus maritimus), carnivore du sommet du réseau trophique, est présent dans toutes les régions côtières couvertes de glace de l’Arctique. Il est spécifiquement adapté au milieu marin côtier de l’Arctique, et son cycle vital dépend en grande partie de l’habitat de glace de mer. L’ours blanc est une espèce emblématique du patrimoine faunique du Canada et revêt une grande importance culturelle, spirituelle et économique pour les Canadi ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Noctuelle jaune pâle des dunes (Copablepharon grandis) au Canada (2019-10-09)
    La noctuelle jaune pâle des dunes est un papillon nocturne de taille moyenne (envergure de 16 à 20 mm) de la famille des Noctuidés (noctuelles, vers-gris, légionnaires, etc.). Ses ailes antérieures sont jaune pâle, et ses ailes postérieures, blanches. Elle appartient à une communauté très spécialisée associée aux dunes, composée d’un certain nombre d’espèces végétales et animales uniques confinées à des îlots de dunes actives formés il y a des mi ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Spiranthe des terrains inondés (Spiranthes diluvialis) au Canada (2019-10-09)
    La spiranthe des terrains inondés (Spiranthes diluvialis) est une orchidée qui pousse dans les milieux humides de l’ouest de l’Amérique du Nord. Elle fleurit tard dans la saison et produit des fleurs blanches remarquables. Elle est l’une deux deux seules espèces du genre Spiranthes signalées en Colombie-­Britannique. La spiranthe des terrains inondésestrare à l’échelle mondiale et est particulièrement rare au Canada, où se trouve
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Tortue des bois (Glyptemys insculpta) au Canada (2019-10-09)
    La tortue des bois (Glyptemys insculpta) est une tortue d’eau douce de taille moyenne pesant environ 1 kg à l’âge adulte et ayant une carapace (coquille supérieure) longue de 16 à 25 cm. La carapace peut être de brun grisâtre à jaune et est large et basse. Chaque écaille porte des arêtes (lignes de croissance) concentriques pyramidales qui donnent à la carapace l’apparence d’une sculpture. Chez les tortues plus âgées, ces arêtes peuvent avoi ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Drave du Yukon (Draba yukonensis) au Canada (2019-10-09)
    La drave du Yukon est une petite plante herbacée de la famille des Brassicacées. Ses feuilles sont entières et recouvertes de poils raides non fourchus distinctifs. Chaque plante est munie d'une petite racine pivotante, d'une ou de plusieurs rosettes de feuilles couchées sur le sol et d'une ou de plusieurs tiges florifères. Les fleurs sont petites, blanches et portent quatre pétales.
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Lézard à petites cornes majeur (Phrynosoma hernandesi) au Canada (2019-10-09)
    Le lézard à petites cornes majeur (Phrynosoma hernandesi) est la seule espèce de lézard présente en Alberta et en Saskatchewan. Il est présent plus au nord que toute autre espèce de lézard iguanidé au monde. Il s’agit de la plus répandue et de la plus généraliste des espèces de lézards à cornes. Le lézard à petites cornes majeur est un petit (longueur du museau au cloaque d’environ 69 mm chez la femelle adulte) lézard aplati dorsoventralement qui ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Méné de lac (Couesius plumbeus) au Canada (2019-10-09)
    Le méné de lac compte parmi les membres les plus largement répandus de la famille des ménés en Amérique du Nord. Historiquement, cette espèce était considérée comme comprenant trois sous-espèces. Les ménés de lac qui vivent dans des sources thermales constituent une variante de ces groupes. Deux unités désignables (UD) de ménés de lac vivant dans des sources thermales du nord de la Colombie-Britannique sont reconnues en fonction de preuves généti ...
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le naseux de la Nooksack (Rhinichthys cataractae) au Canada (2019-10-09)
    Le naseux de la Nooksack est une forme génétiquement et morphologiquement distincte du naseux de rapides (Rhinichthys cataractae). Il fait partie de la « faune de la Chehalis », un groupe de poissons qui a évolué par isolement géographique dans un refuge glaciaire dans ce qui est aujourd’hui l’État de Washington. La morphologie du R. cataractae témoigne de sa préférence pour des cours d’eau rapides. Le naseux de la Nooksack a une
  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Saumon chinook (Oncorhynchus tshawytscha) au Canada (2019-10-09)
    Le COSEPAC a évalué le statut de 16 des 28 unités désignables du saumon chinook présentes dans le sud de la Colombie-Britannique en novembre 2018. Ces UD n'auraient reçu que des niveaux relativement bas de renforcement artificiel au cours des trois dernières générations, ou leur statut était considéré auparavant comme « données insuffisantes » par le ministère des Pêches et Océans.

[1 of 61] [Suivant/Next]

Date de modification :