Notification du permis

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : GRA-2010-5273

Avis par la présente, ce document (Permis) no. GRA-2010-5273, est émis en vertu des dispositions de l'article 73 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
Le but de l'étude est de surveiller les mouvements annuels des Chevêche des terriers en joignant des émetteurs de radio par satellite à deux adultes hiboux, en utilisant la technologie nouvellement développé pour les émetteurs satellite solaire de 5 g. Les hiboux vont être pris aux pièges placés dans l'entrée du terrier. Les hiboux seront placés dans une petite boîte en carton avec les trous d'air. Tous les hiboux capturés, qu'ils soient adultes ou juvéniles, vont être soupesés, mesurés et bagués avec une bague de couleur et d'aluminium. En outre, un petit morceaux de plume sera prélevé sur chaque hibou en coupant 1 centimètre de contour de la queue pour les études d'isotope. Les hiboux seront libérés dans un délai de 15 minutes de capture et contrôlés à distance en toute sécurité. Caméras à détection de mouvement seront utilisés à certains nids pour obtenir le nombre de jeunes oiseaux et de voir les bagues de jambe. Nids seront examinées en plaçant une sonde vidéo vers le bas du trou du nid pour déterminer le degré d'imbrication et de déterminer les défaillances du nid et cause.

Date du début: 2010-05-12   Date de fin: 2011-03-25

Autorité de délivrance : Agences de Parcs Canada

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Saskatchewan

Espèces touchées :

Conditions préalables :
Mesures alternatives ont été utilisées dans le passé mais avec des données limitées et plus coûteuses. Cette nouvelle technologie est le meilleur disponible pour surveiller les mouvements des hiboux. Mesures pour minimiser l'impact des activités incluent minimiser le temps de capture de 15 minutes, à l'aide des chercheurs expérimentés, surveillance des pièges par le biais de jumelles et de vérifier fréquemment les pièges, de libérer les hiboux dans la zone dans laquelle ils ont été capturés, fourniture de denrées alimentaires (souris morts) pour compenser toute perte de temps alimentation et de surveillance des hiboux une fois qu'ils ont été libérés. Le projet est soumis à un examen de santé animale. Ces méthodes ont été utilisées au Canada pour piéger les hiboux plus de 2000 avec aucune blessure. Seuls les hiboux d'un poids sain (plu de 150 grammes) seront utilisés pour l'étude de la télémétrie. Sondes vidéo et caméras ont été utilisés pour les années aux États-Unis et Canada avec non mesuré l'impact négatif sur les paires de hiboux ou leurs jeunes. Les caméras seront placées sur le terrain d'environ 1 à 3 mètres du terrier et camouflé en plaçant une bouse de vache sur le dessus d'eux et seront en place pour 1 à 3 jours. Si un émetteur échoue, les sites vont être interrogés en 2011 pour le retour des hiboux et ils vont être pris au piège pour le supprimer. Pour les hiboux qui restent dans les États-Unis, aide va être sollicité de chercheur sous licence aux États-Unis ou le détenteur va obtenir un permis de baguage d’États-Unis pour récupérer les sacs à dos.

Personne(s)-ressource(s)
M. Robert  Sissons
Biologiste de la conservation
Parcs Canada
Parc national du Canada des Prairies
CP 150
Val Marie, SK
S0N 2T0
Tel: 306-298-2166
Fax: 306-298-4505
robert.sissons@pc.gc.ca

Date de modification :