Notification du permis

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : 5

Avis par la présente, ce document (Permis) no. 5, est émis en vertu des dispositions de l'article 73 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
Le but immédiat du projet est de protéger des populations choisies contre la dégradation de l'habitat et le broutage. Selon l'espèce et l'endroit, la dégradation de l'habitat est causée par des espèces envahissantes ou par l'activité humaine. Dans le cas du Sanicula arctopoides et du Lotus formosissimus, l'auteur du projet propose d'enlever les espèces ligneuses envahissantes autour des sous-populations choisies et de protéger les individus contre le broutage en les abritant sous des cages grillagées. L'enlèvement des espèces envahissantes devrait freiner la perte d'habitat ou la dégradation de l'habitat, et l'élimination du broutage devrait accroître la vigueur et la productivité des plantes. Pour établir le niveau de protection contre le broutage que le genêt à balai, espèce ligneuse envahissante, fournit au Seriocarpus rigidus et pour empêcher que des erreurs de gestion soient commises à l'avenir et que l'espèce se trouve davantage en péril, nous devons déterminer à petite échelle l'impact de l'enlèvement du genêt à balai sur la prédation par les herbivores. L'auteur du projet procédera à l'enlèvement expérimental du genêt à balai dans de petits îlots des sous-populations dominées par cette plante envahissante, en ne touchant pas aux autres sous-populations. L'activité de broutage et la vigueur des plantes dans les deux groupes de sous-populations seront comparées. Le Sanicula bipinnatifida et le Lupinus densiflorus var. densiflorus sont menacés à un endroit par la dégradation de l'habitat (érosion du sol accentuée par des activités humaines) et des espèces envahissantes. Pour prévenir le piétinement et freiner l'érosion du sol, l'auteur du projet va planter une clôture végétale au haut de la pente où est sise la sous-population, ce qui éloignera les marcheurs de ces espèces en péril.

Date du début: 2006-04-01   Date de fin: 2006-12-31

Autorité de délivrance : Environnement Canada

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Colombie-Britannique

Espèces touchées :

Conditions préalables :
Toutes les solutions de rechange ont été envisagées, toutes les mesures possibles seront prises afin de minimiser les conséquences négatives de l'activité pour l'espèce, et l'activité ne mettra pas en péril la survie ou le rétablissement de l'espèce. L'auteur du projet a démontré que, dans un contexte de gestion adaptative, l'enlèvement expérimental du genêt à balai dans de petits îlots permettra de déterminer si l'enlèvement de cette plante envahissante se solde par un accroissement de l'herbivorie touchant l'espèce en péril. Après l'enlèvement des plantes envahissantes, on procédera à un endroit à la construction d'une clôture végétale et à l'installation de panneaux d'interprétation pour prévenir un accroissement de la fréquentation humaine dans les zones récemment dégagées, ce qui atténuera tout effet secondaire indésirable de l'enlèvement des genêts.

Personne(s)-ressource(s)
Service Canadien de la faune
, British Columbia
Téléphone :
Télécopieur :
Courriel : kevin.fort@ec.gc.ca

Date de modification :