Notification du permis

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : 21-PCAA-00020

Avis par la présente, ce document (Permis) no. 21-PCAA-00020 , est émis en vertu des dispositions de l'article 73 de la LEP.

Objet:
Autre type d'activité nécessaire ou profitable à l'espèce

Description :
L’objectif des activités couvertes par le permis est d’effectuer des relevés sur le méné d’argent de l’ouest (Hybognathus argyritis) dans le bassin versant de la rivière Milk, dans le sud de l’Alberta. Des chabots des montagnes Rocheuses (Cottus sp.) et des meuniers des montagnes (Catostomus platyrhynchus; populations de la rivière Milk; « meunier des montagnes » dans le reste du document) pourraient également être capturés pendant ces travaux. Les activités autorisées par le permis sont les suivantes. 1. Capture de ménés d’argent de l’ouest, de chabots des montagnes Rocheuses et de meuniers des montagnes, à l’aide d’une senne, aux 17 sites d’échantillonnage inscrits sur le permis. 2. Manipulation de ménés d’argent de l’ouest, de chabots des montagnes Rocheuses et de meuniers des montagnes à des fins d’identification (dénombrement, mesure et photographie). À l’exception des spécimens de référence que l’on pourra conserver pour confirmer l’identification, tous les poissons seront remis à l’eau vivants après le traitement. 3. Possession et transport des ménés d’argent de l’ouest, des chabots des montagnes Rocheuses et des meuniers des montagnes tués accessoirement lors de l’échantillonnage ou du traitement ou conservés comme spécimens de référence.

Date du début: 2021-05-07   Date de fin: 2021-10-31

Autorité de délivrance : Département des pêches et océans

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Alberta

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a) Solutions de rechange : Compte tenu de l’habitat, de la taille du réseau hydrographique et du comportement des poissons, aucun autre type d’engin de relevé n’est possible sur les plans de la mise en œuvre, de l’efficacité des prises ou de la réduction des dommages potentiels causés aux individus échantillonnés; c’est pourquoi aucun autre engin n’a été considéré comme une solution de rechange viable. D’autres emplacements n’étaient pas appropriés, car l’objectif de cette activité est d’étudier et de documenter la répartition du méné argenté de l’ouest afin de combler les lacunes dans les connaissances sur la répartition et l’abondance de cette espèce. b) Mesures visant à minimiser les impacts : Des employés expérimentés de Pêches et Océans Canada et du gouvernement provincial échantillonneront les poissons. On prendra des mesures pour réduire les impacts; notamment, on placera les poissons capturés dans des viviers qui resteront dans la rivière aux fins de contrôle de la température et on libérera immédiatement les poissons dans l’habitat après leur identification. L’efficacité des mesures visant à réduire les impacts sur les espèces sera surveillée et les mesures seront ajustées au besoin. Ces ajustements seront effectués par les membres de l’équipe de terrain, ce qui permettra d’assurer un taux de survie élevé des poissons capturés et échantillonnés. Cela comprendra la surveillance de la santé et des signes vitaux des poissons capturés et relâchés, la consignation de toute mortalité de poissons due à l’échantillonnage, l’examen des conditions qui mènent à toute mortalité inattendue de poissons, l’atténuation de ces conditions et vérification qu’aucun poisson n’est en détresse évidente après sa remise à l’eau grâce à un relevé visuel de la zone échantillonnée. c) Effets sur la survie et le rétablissement : Les poissons ne subiront pas d’effets importants, car ils seront relâchés vivants immédiatement après le traitement. L’échantillonnage lui-même aura des effets à court terme sur les poissons qui seront capturés et relâchés. Les méthodes proposées ont déjà été utilisées pour la collecte de poissons. Les poissons qui seront retirés de la population auront une incidence sur la population présente dans le tronçon échantillonné. Comme moins de 0,1 % de l’habitat disponible sera échantillonné, cet impact sera négligeable pour l’ensemble de la population. Il y aura une augmentation de la turbidité à court terme, car la pêche à la senne pratiquée à gué perturbera le substrat. Étant donné que cet impact se produit uniquement lorsque l’on marche dans le cours d’eau, la durée est courte (moins de 60 minutes par site). L’échantillonnage devrait causer un faible taux de mortalité. Les activités du projet ne compromettront pas la survie ou le rétablissement des espèces. Compte tenu des mesures d’atténuation prévues dans la description des activités et du permis délivré au titre de l’article 73 de la Loi sur les espèces en péril, le projet pose un faible risque pour la survie et le rétablissement des espèces.

Personne(s)-ressource(s)
Melanie Toyne
Gestionnaire régional, Programme des espèces en péril
Institut des eaux douces, Région de l'Ontario et des Prairies, Pêches et Océans Canada
501, University Crescent
Winnipeg, MB
R3T 2N6
fwisar@dfo-mpo.gc.ca

Date de modification :