Notification de la licence

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : DFO-PAF SARA 104

Avis par la présente, ce document (Licence) no. DFO-PAF SARA 104 , est émis en vertu des dispositions de l'article 74 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
Le titulaire de permis est autorisé à prélever des échantillons de matières fécales d'épaulards afin d’évaluer les niveaux des hormones de stress en réponse à des menaces anthropiques en augmentation. Ces efforts sont entrepris en collaboration avec l'Université de Washington et ses recherches sur une évaluation plus large des hormones thyroïdiennes fécales des épaulards résidents du Sud. L’objectif secondaire est de prendre des photographies de mammifères marins de façon lorsque l’occasion se présente dans les eaux du passage intérieur. Durant cette étude les efforts de photo-identification se poursuivront en collaboration avec les chercheurs du MPO et d'autres intervenants dans la région du Pacifique.

Date du début: 2009-07-14   Date de fin: 2009-12-31

Autorité de délivrance : Département des pêches et océans

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril
  • Loi sur les pêches

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Colombie-Britannique
  • Océan Pacifique

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a) Solutions de rechange : Les niveaux d'hormones pourraient être recueillis grâce à la biopsie, mais l'analyse fécale est moins invasive et s'appuie sur des méthodes analytiques éprouvées développées à l'Université de Washington. b) Mesures visant à minimiser les impacts consistent à mettre en place une communication constante avec les autres chercheurs et les sociétés d'observation de la faune dans la région pour s'assurer que les mêmes activités ne soient pas menées deux fois ou que plusieurs bateaux ne se trouvent pas à proximité du même individu ou des mêmes groupes de baleines en même temps. Le temps passé dans l’activité sera limité à 30 minutes par jour par baleine ou groupe de baleines. c) Effets sur la survie et le rétablissement : Tout impact de courte durée ne se répétera pas assez souvent pour que globalement la santé des épaulards ne soit altérée, par conséquent la survie et le rétablissement de l'espèce ne seront pas mis en péril.

Personne(s)-ressource(s)
Coordinateur
Programmes sur les mammifères marins, Région Pacifique
Pièce 200
401, rue Burrard
Vancouver, BC
V6C 3S4
marinemammals@dfo-mpo.gc.ca

Date de modification :