Notification de la licence

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : DFO-PAF SARA 150

Avis par la présente, ce document (Licence) no. DFO-PAF SARA 150 , est émis en vertu des dispositions de l'article 74 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
Cette recherche continue à recueillir les données de photo-identification des baleines grises et des baleines à bosse afin d’étudier leur organisation sociale grâce à une analyse génétique permettant de déterminer le sexe et la parenté, puis de surveiller à la fois leur abondance et leur comportement. Cette recherche comprend des objectifs supplémentaires, il s’agit de comparer la génétique des populations actuelles à celle des populations anciennes grâce à la collecte d'échantillons de biopsie et d'os trouvés dans la région.

Date du début: 2010-05-01   Date de fin: 2012-12-31

Autorité de délivrance : Département des pêches et océans

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril
  • Loi sur les pêches

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Colombie-Britannique
  • Océan Pacifique

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a) Solutions de rechange : Il n'y a pas d’autre méthode alternative à la photo-identification. C'est une technique couramment utilisée qui s’est avérée sans conséquence durable sur les espèces de baleine. Une méthode alternative aux échantillons de biopsie consiste à suivre de près les baleines jusqu'à ce que la peau se détache, mais cette méthode prend du temps, nécessite une présence prolongée des bateaux autour des baleines et ne garantit pas d'obtenir des résultats. b) Mesures visant à minimiser les impacts : La recherche sera menée par des personnes qualifiées. Toutes les baleines ayant fait l’objet d’une biopsie sont photo-identifiées. Grâce à ces photos il n'est pas nécessaire de refaire plusieurs fois des échantillonnages. Le bateau ne s'approchera pas à moins de 30 mètres des baleines pour la photo-identification et à moins de 15 mètres pour la biopsie. Pas plus de 50 échantillons de biopsie peuvent être obtenus sur des baleines grises pendant la durée de la période d’autorisation. Le temps passé dans l’activité est limité à 60 minutes par jour, par baleine ou groupe de baleines. c) Les méthodes de recherche ne mettront pas en péril la survie et le rétablissement de l'espèce. Ces méthodes sont utilisées depuis des décennies sur ces espèces sans aucun impact significatif.

Personne(s)-ressource(s)
Coordinateur
Programmes sur les mammifères marins, Région Pacifique
Pièce 200
401, rue Burrard
Vancouver, BC
V6C 3S4
marinemammals@dfo-mpo.gc.ca

Date de modification :