Notification de la licence

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : 14-PPAC-00029

Avis par la présente, ce document (Licence) no. 14-PPAC-00029 , est émis en vertu des dispositions de l'article 74 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
L'objectif de cette recherche est d'estimer le nombre de déplacements et d’utilisations de l'habitat et des espèces fourragères des cétacés autour du détroit de Caamano et jusqu'au chenal Douglas. De plus, ces données statistiques pourraient aider à éventuellement identifier l'habitat essentiel à la survie et au rétablissement de l'espèce. Un réseau d'hydrophones précédemment établi sera utilisé pour enregistrer les chants des baleines et évaluer leur présence et leur activité. Ces travaux contribueront également à l'éducation et à la sensibilisation du public sur les baleines qui peuplent le territoire.

Date du début: 2014-06-19   Date de fin: 2017-12-31

Autorité de délivrance : Département des pêches et océans

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril
  • Loi sur les pêches

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Colombie-Britannique
  • Océan Pacifique

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a) Solutions de rechange : L'étude utilisera les méthodes de surveillance acoustique passive non intrusives complétées par des méthodes peu intrusives qui ont été choisie comme la prise de photographies et la collecte indirecte d'échantillons. Elles permettront d'estimer la densité des baleines et les associations spatiales avec leur environnement physique, leurs proies et leurs concurrents. b) Mesures visant à minimiser les impacts : Les manœuvres des bateaux seront menées par du personnel expérimenté, les bateaux se déplaceront lentement et prudemment autour des baleines. Aucune interférence avec l’activité de recherche de nourriture, l’accouplement, le comportement social ou les relations entre la mère et le petit ne se produira. La distance d'approche la plus près des baleines est de 25 mètres pour la photo-identification et la collecte des matières fécales. Le temps passé dans l’activité à moins de 100 mètres est limité à 30 minutes par jour et par baleine. c) Les activités de recherche ne mettront en péril le rétablissement ou la survie d'aucune espèce. Le plan d'échantillonnage est non intrusif et utilise des techniques à distance.

Personne(s)-ressource(s)
Coordinateur
Programmes sur les mammifères marins, Région Pacifique
Pièce 200
401, rue Burrard
Vancouver, BC
V6C 3S4
marinemammals@dfo-mpo.gc.ca

Date de modification :