Notification de la licence

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : 16-PPAC-00020

Avis par la présente, ce document (Licence) no. 16-PPAC-00020 , est émis en vertu des dispositions de l'article 74 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
Le souffle en expiration des baleines contient une foule d’éléments qui indiquent l’état de santé de l’animal. Ces éléments sont l’ADN, les bactéries et les hormones. Ils peuvent fournir des informations complètes sur un individu, telles que : le sexe de la baleine, sa relation génétique avec ses compagnes, si elle combat une infection et les agents pathogènes responsables, la communauté de micro-organismes dans ses poumons, son exposition à certains polluants, ses niveaux de stress, et si la femelle est enceinte. Cette recherche utilisera un petit drone HexaCoptère pour recueillir des échantillons d'haleine afin d'évaluer globalement l’état de santé des baleines à bosse dans la mer des Salish. Le drone HexaCoptère télécommandé est autorisé à moins de 3 mètres d'une baleine pour le prélèvement d'échantillons d'haleine. Un maximum de 15 échantillons d'haleine par an peut être prélevé pendant la durée de ce permis.

Date du début: 2016-07-28   Date de fin: 2016-12-31

Autorité de délivrance : Département des pêches et océans

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril
  • Loi sur les pêches

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Colombie-Britannique
  • Océan Pacifique

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a) Solutions de rechange : L'échantillonnage fécal est une méthode alternative pour acquérir des informations sur l’état de santé spécifiques à l'individu, cependant l'échantillonnage du souffle en expiration de la baleine est considéré comme moins intrusif, plus efficace et globalement effectif. Il est mieux adapté aux objectifs de la recherche, notamment dans le développement d'un système d'évaluation sanitaire rapide en cas d'urgence. L'échantillonnage fécal prend plus de temps et utilise une procédure coûteuse et lente pour confirmer l'origine des échantillons. b) Mesures visant à minimiser les impacts : L'échantillonnage fécal est une méthode alternative pour acquérir des informations sur l’état de santé spécifiques à l'individu, cependant l'échantillonnage du souffle en expiration de la baleine est considéré comme moins intrusif, plus efficace et globalement effectif. Il est mieux adapté aux objectifs de la recherche, notamment dans le développement d'un système d'évaluation sanitaire rapide en cas d'urgence. L'échantillonnage fécal prend plus de temps et utilise une procédure coûteuse et lente pour confirmer l'origine des échantillons. c) Les activités de recherche ne mettront pas en péril la survie et le rétablissement de l'espèce. Le nombre limité de recueils d'échantillons autorisés garantira qu'un nombre limité d'animaux sera approché, par conséquent cela n’aura aucun impact au niveau de la population.

Personne(s)-ressource(s)
Coordinateur
Programmes sur les mammifères marins, Région Pacifique
Pièce 200
401, rue Burrard
Vancouver, BC
V6C 3S4
marinemammals@dfo-mpo.gc.ca

Date de modification :