Notification de la licence

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : 20-PPAC-00015

Avis par la présente, ce document (Licence) no. 20-PPAC-00015 , est émis en vertu des dispositions de l'article 74 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
Les épaulards résidents du sud font face à une série de menaces à leur survie et à leur rétablissement, notamment l'augmentation des niveaux sonores et la présence de navires dans leurs habitats. Cette étude vise à recueillir des enregistrements d'écholocation des épaulards résidents du Sud dans leur milieu naturel afin d'examiner les impacts de l'augmentation du bruit anthropique sur leurs capacités de rechercher de la nourriture.

Date du début: 2020-06-15   Date de fin: 2020-10-31

Autorité de délivrance : Département des pêches et océans

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril
  • Loi sur les pêches

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Colombie-Britannique
  • Océan Pacifique

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a) Solutions alternatives : L'utilisation de drones est une alternative possible, mais la charge du poids des hydrophones serait excessive. De plus, il pourrait y avoir un risque accru que la baleine s'emmêle dans les câbles car sa capacité de détecter un navire serait diminuée. b) Mesures visant à minimiser les impacts : Les chercheurs agiront autant que possible selon les directives des règles d’observation des baleines (Be Whale Wise) pendant les opérations en bateau afin de réduire le bruit et la perturbation des baleines. Les moteurs et les sondeurs seront arrêtés pendant les enregistrements. L'approche la plus près des épaulards pour l'identification photographique est de 25 mètres. Pendant l'échantillonnage acoustique, les moteurs et les sondeurs doivent être éteints. Lors du repositionnement du bateau entre les collectes de données, le bateau doit se tenir autant que possible à une bonne distance des animaux > à 400 mètres. Un maximum de 6 relevés des dimensions peut être pris chaque jour pour une durée maximale de 20 minutes par individu ou groupe. c) Effets sur la survie et le rétablissement : La recherche proposée ne mettra pas en péril la survie ou le rétablissement de population d'épaulards résidents du Sud. La recherche aidera à leur rétablissement et à leur survie en cherchant à comprendre comment le bruit dans l'océan peut affecter leur capacité à localiser la nourriture.

Personne(s)-ressource(s)
Coordinateur
Programmes sur les mammifères marins, Région Pacifique
Pièce 200
401, rue Burrard
Vancouver, BC
V6C 3S4
marinemammals@dfo-mpo.gc.ca

Date de modification :