Notification du permis

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : DFO-18-PCAA-00039

Avis par la présente, ce document (Permis) no. DFO-18-PCAA-00039, est émis en vertu des dispositions de l'article 73 de la LEP.

Objet:
Une activité qui ne touche l'espèce que de façon incidente

Description :
Cette activité a pour but de pratiquer la pêche à l’électricité dans un tronçon d’environ 500 m du ruisseau Davis (Saskatchewan) afin de documenter la présence de la communauté de poissons en amont et en aval du ponceau du ruisseau Davis, dans le cadre d’un projet de reconnexion de l’habitat. Le meunier de montagne (Catostomus platyrhynchus) peut être capturé accidentellement au cours de ces relevés.

Date du début: 2018-07-31   Date de fin: 2018-08-03

Autorité de délivrance : Département des pêches et océans

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Saskatchewan

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a) Solutions de rechange : Le site a été choisi en raison des travaux projetés au ponceau à l’automne 2018. Pour cette raison, d’autres sites n’étaient pas possibles. Cette activité vise à donner à Trout Unlimited Canada (TUC) un meilleur aperçu de la communauté de poissons en amont et en aval du site de franchissement, lequel fait partie de l’analyse des options du ponceau. La pêche à l’électricité à l’aide d’appareils portatifs est une technique largement utilisée et est considérée la norme pour l’échantillonnage de petits cours d’eau. C’est une méthode simple, efficace et économique d’échantillonner des poissons de petite taille. D’autres méthodes d’échantillonnage, comme la pêche à la senne et la pêche au piège, ont été envisagées comme solutions de rechange, mais elles sont moins efficaces. b) Mesures visant à minimiser les impacts : Tout le personnel de Trout Unlimited Canada qui participe à l’échantillonnage et à la collecte pendant cette activité a suivi une formation sur la pêche à l’électricité et possède une expérience appréciable de cette pêche, de la capture et du traitement de poissons de petite taille tout en évitant ou en réduisant les blessures ou la mortalité dans la mesure du possible. Trout Unlimited Canada effectue la récupération annuelle de poissons à l’automne là où le personnel est responsable de la capture et de la manipulation de dizaines de milliers de poissons de petite taille, notamment le meunier de montagne. Avant de commencer la pêche à l’électricité, la conductivité, la température et le pH de l’eau seront mesurés afin d’optimiser les réglages des appareils de pêche électrique aux fins d’efficacité de capture et afin d’éliminer ou de réduire, dans la mesure du possible, tous les dommages ou la mortalité accidentelle causés par cette activité. Les poissons seront retenus temporairement dans des bacs ou des seaux au cours du traitement. La qualité de l’eau et l’état des poissons dans les bacs seront continuellement surveillés pour que le stress soit aussi minime que possible pour les poissons capturés. Trout Unlimited Canada utilise des visualiseurs de poissons pour mesurer et identifier les poissons afin qu’ils demeurent dans l’eau et nécessitent le moins de manipulation possible au cours du traitement. Tous les poissons capturés seront relâchés dans le ruisseau Davis dans le tronçon où ils ont été capturés. L’eau dans les bacs de rétention sera rafraîchie régulièrement afin que la qualité demeure aussi près que possible de celle du ruisseau. c) Effets sur la survie et le rétablissement : La pêche à l’électricité pratiquée dans le tronçon d’environ 500 m en amont et en aval du ponceau du ruisseau Davis représente une parcelle relativement petite de l’habitat du meunier de montagne et, à l’heure actuelle, on ne sait pas s’il habite ce tronçon du ruisseau. En plus de la petite taille du tronçon, on ne prévoit pas que la capture, le traitement et la remise à l’eau d’un petit groupe d’individus auront un impact important sur le rétablissement des espèces.

Personne(s)-ressource(s)
Melanie Toyne
Gestionnaire régional, Programme des espèces en péril
Institut des eaux douces, Région de l'Ontario et des Prairies, Pêches et Océans Canada
501, University Crescent
Winnipeg, MB
R3T 2N6
fwisar@dfo-mpo.gc.ca

Date de modification :