Notification du permis

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : DFO-17-PCAA-00031

Avis par la présente, ce document (Permis) no. DFO-17-PCAA-00031, est émis en vertu des dispositions de l'article 73 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
Le but du projet est de déterminer la présence de meunier des montagnes dans divers cours d'eau du bassin versant de la rivière Missouri et de mener un échantillonnage scientifique parmi les individus prélevés. Ces activités s'ajouteront aux travaux réalisés en vertu de permis déjà approuvés et contribueront à la surveillance et au rétablissement à long terme de cette espèce. L'échantillonnage se fera au moyen d'appareils portatifs, d'une seine et de filets d'isolement, et elle ciblera les aires de répartition connues et d'autres voies navigables pour le meunier des montagnes afin d'aider à comprendre l'aire de répartition actuelle de l'espèce. Les poissons seront manipulés aux fins de prise de mesures et d'identification de l'espèce.

Date du début: 2017-07-25   Date de fin: 2017-10-31

Autorité de délivrance : Département des pêches et océans

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Saskatchewan

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a) Solutions de rechange : Le meunier des montagnes est l'espèce ciblée des activités de recherche proposées. Ainsi, la principale solution de rechange en vue d'éliminer tout risque pour le meunier des montagnes est de ne pas effectuer le projet de recherche mentionné précédemment. Cependant, la faible probabilité des risques découlant des activités de recherche proposées a été jugée acceptable pour poursuivre la conservation et la gestion appropriée de l'espèce. b) Dans la mesure du possible, on appliquera toutes les mesures d'atténuation réalisables pour minimiser les éventuelles répercussions de l'activité proposée sur le meunier des montagnes, le cas échéant. Le temps de manipulation des poissons, la densité des poissons dans la zone de pêche au filet ainsi que la température de l'eau seront contrôlés pour réduire le stress. Des engins de récolte non létaux ont été choisis, et les individus seront remis à l'endroit de la capture à la suite de l'échantillonnage, à l'exception des spécimens requis pour la recherche sur le cycle biologique. Une détermination de l'abondance sur le terrain sera effectuée pour vérifier que la population peut supporter un taux de mortalité d'un maximum de 50 individus par bassin hydrographique. c) Effets sur la survie et le rétablissement : La taille de l'échantillon de poissons requis pour les travaux sur le cycle biologique vise à réduire au minimum les répercussions sur la population, mais aussi à mieux comprendre l'espèce. Les activités ne mettront pas en péril la survie ou le rétablissement de l'espèce et les mesures d'atténuation réduiront au minimum tous les impacts sur le meunier des montagnes.

Personne(s)-ressource(s)
Melanie Toyne
Gestionnaire régional, Programme des espèces en péril
Institut des eaux douces, Région de l'Ontario et des Prairies, Pêches et Océans Canada
501, University Crescent
Winnipeg, MB
R3T 2N6
fwisar@dfo-mpo.gc.ca

Date de modification :