Notification du permis

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : SARA-PNR-2008-0087

Avis par la présente, ce document (Permis) no. SARA-PNR-2008-0087, est émis en vertu des dispositions de l'article 73 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
Relevés pour nids de Chevêche des terriers en utilisant des appels d'oiseaux. En plaçant les appareils-photo visuels infrarouges vers le bas de la creuse pour confirmer le statut de nid. Capture des mâles d'adulte pour attacher des enregistreurs de microinformations de GPS pour suivre leur mouvements locaux. Déplacement d'une plume de queue des adultes pour l'analyse isotopique stable. Capture, bande, et mesure les individus pour la surveillance en cours.

Date du début: 2008-05-13   Date de fin: 2011-05-01

Autorité de délivrance : Environnement Canada

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Alberta
  • Saskatchewan

Espèces touchées :

Conditions préalables :
Le pistage nocturnes de Chevêche des terriers exige des émetteurs de GPS et micro-dataloggers, donc les solutions de rechange n'existent pas. Les techniques utilisées pour examiner, emprisonner, et manipuler les hiboux sont bien connues et sont des protocoles approuvés par le gouvernement d'Alberta et contrôlés par des comités des soins des animaux. Toutes les visites aux nids font attention d'étre rapides et à réduire au minimum l'effort et pour réduire au minimum la perturberbance d'activités quotidiennes. Tous les hiboux capturés seront à capuchon pour réduire l'effort et pour faciliter la mesure. Des émetteurs non invahissants de baluchon seront enlevés par emprisonner des hiboux et sont construit pour tomber a terre après quelques mois si les hiboux ne peuvent pas être emprisonner. Des hiboux seront déchargés dans leur nid creuse. Tous les chefs de champ ont une expérience étendue avec cette espèce et posséde les permis de gaguage. Tous les aides reçoivent la formation dans le domaine. Des nids ne sont pas modifiés. Après des tentatives d'emprisonner, la nourriture seront souvent laissé pour compenser le temps perdu de chasse. Les hiboux sont tout à fait tolérants de l'activité humaine. L'activité ne compromettra pas la survie ou le rétablissement des espèces, et est prévue pour faciliter le rétablissement des espèces.

Personne(s)-ressource(s)
Service Canadien de la faune
, Alberta
Téléphone :
Télécopieur :
Courriel : paul.gregoire@ec.gc.ca

Date de modification :