Notification du permis

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : SARA-PYR-2008-0079

Avis par la présente, ce document (Permis) no. SARA-PYR-2008-0079, est émis en vertu des dispositions de l'article 73 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
La pollinisation est un élément essential dans l'écosystème, et ce projet aidera à déterminer si les besoins de pollinisation de plantes rares sont satisfaits. Le projet consiste en une étude exhaustive des interactions plante-pollinisateur à un site unique bien caractéristique. Le niveau de limites polliniques et le degré d'autofertilité seront évalués sur plusieurs espèces de fleurs sauvages, dont trois espèces végétales en péril soit la Triteleia howellii, la Viola praemorsa spp. praemorsa, et la Sericocarpus rigidus. Tous les insectes qui visitent des espèces végétales spécifiques seront capturés au cours de marches de 10 minutes le long de transects. Trois à quatre transects par espèces seront couverts à chaque date d'échantillonnage. Un réseau d'interaction plantes-pollinisateurs sera développé et ne devrait pas avoir d'impact direct sur les espèces en péril.

Date du début: 2008-04-15   Date de fin: 2010-08-31

Autorité de délivrance : Environnement Canada

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Colombie-Britannique

Espèces touchées :

Conditions préalables :
Conformément à l'article 73 (3) (a-c), le proposant a également démontré avec succès que toutes les alternatives raisonnables à l'activité ont été examinées, que toutes les mesures réalisables seront prises pour réduire l'effet de l'activité sur l'espèce et que l'activité ne compromet ni la survie ni le rétablissement de l'espèce. Aucun moyen ne permet d'évaluer l'apport en pollen des plantes sans une opération de manipulation. Cette recherche aidera à mieux comprendre les paramètres démographiques (efficacité de la reproduction) des espèces en péril, et les informations serviront dans les efforts de rétablissement. Le travail d'identification des pollinisateurs n'aura pas de répercussions directes sur les espèces en péril et permettra de bien évaluer leurs besoins en matière de pollinisation. Aucun papillon n'étant capturé, ce travail de recherche n'affecte pas les populations de lépidoptères en péril. Aucun spécimen végétal ne sera cueilli et toutes les semences recueillies seront mises en terre à proximité de la plante mère après comptage. La capture d'insectes visiteurs n'aura pas d'impact sur la capacité de reproduction des plantes rares. Il est peu probable que la capture d'un petit nombre de pollinisateurs réduise la formation des graines des espèces en péril. L'information recueillie pourrait être utilisée plus tard pour le rétablissement.

Personne(s)-ressource(s)
Service Canadien de la faune
, British Columbia
Téléphone :
Télécopieur :
Courriel : gloria.white@ec.gc.ca

Date de modification :