Notification du permis

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : EINP-2013-001

Avis par la présente, ce document (Permis) no. EINP-2013-001, est émis en vertu des dispositions de l'article 74 de la LEP.

Objet:
Autre type d'activité nécessaire ou profitable à l'espèce

Description :
Les populations de grands herbivores de pâturage qui habitaient jadis la République de Sakha, comme le bison du Nord, sont aujourd’hui disparues de la région. On souhaite aujourd’hui réintroduire l’ancêtre le plus près de ces grands herbivores dans la République de Sakha. Plus de 30 bisons des bois du parc national Elk Island seront offerts à la République de Sakha à cette fin. Certains bisons seront remis en liberté, alors que d’autres demeureront au parc naturel de Lenskie Stolby à Sakha pour l’éducation du public. Au total, 30 jeunes bisons des bois (20 femelles et 10 mâles) seront pris en charge à l’installation des bisons des bois du parc national Elk Island. Une équipe de spécialistes procèdera notamment à la pesée des bisons, à la pose d’étiquettes d’oreille et à l’examen des bisons pour s’assurer qu’ils n’ont aucune maladie. Deux transferts de bisons des bois à la République de Sakha ont déjà eu lieu en 2006 et en 2001 suivant le même protocole, et les deux opérations se sont avérées un succès.

Date du début: 2013-02-05   Date de fin: 2013-03-30

Autorité de délivrance : Agences de Parcs Canada

Autorité utilisée :

  • Loi sur les espèces en péril
  • Loi sur les parcs nationaux du Canada

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Alberta

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a)toutes les solutions de rechange susceptibles de minimiser les conséquences négatives de l’activité pour l’espèce ont été envisages et la meilleure solution retenue Le bison des bois du Canada est la sous-espèce de bison la plus appropriée pour ce projet de rétablissement. La conservation et le rétablissement du bison des bois sont les principaux objectifs de la stratégie nationale de conservation des bisons. La harde de bisons des bois du parc national Elk Island est gardée en captivité. Le retrait des bisons excédentaires de la harde du parc national est nécessaire pour atténuer les répercussions négatives potentielles sur l’intégrité écologique et la biodiversité du parc. La meilleure façon de retirer les bisons excédentaires de la harde est de les remettre en liberté, moyen qui appuie les projets de conservation et qui contribue au rétablissement de l’espèce. Un autre moyen, moins prioritaire, consiste à les vendre aux enchères ou à les abattre. Toutes répercussions associées à la capture et au transfert des animaux seront atténuées en appliquant les recommandations du Comité de protection des animaux de Parcs Canada et les lignes directrices du CCPA. b)toutes les mesures possibles seront prises afin de minimiser les conséquences négatives de l’activité pour l’espèce, son habitat essentiel ou la résidence de ses individus: Les animaux transférés dans le cadre de ce projet sont de jeunes bisons, car ils subiraient moins de stress que les bisons adultes lors des manipulations et du transport. De plus, ils s’adapteraient davantage à la présence des humains, ce qui facilite leur manipulation. Les jeunes bisons s’adaptent également davantage que les bisons adultes aux nouveaux territoires. L’installation de regroupement des bisons au parc national Elk Island a été conçue spécialement pour réduire au minimum les traumatismes durant les manipulations et les examens du vétérinaire et pour assurer le maximum de sécurité pour les humains et les bisons. Les installations du parc sont considérées comme le nec plus ultra dans le domaine et ont servi de modèle pour l’élaboration des meilleurs codes de pratique pour les bisons au Canada. Les bisons des bois sont transportés dans des remorques spéciales aseptisées. Les animaux seront pris en charge par des employés possédant de l’expérience dans le domaine de la gestion des bisons et des méthodes d’élevage. Les employés du parc national Elk Island responsables des bisons sont considérés comme ceux ayant le plus d’expérience dans la manipulation des bisons sauvages. Au cours des 25 dernières années, ils ont mis au point des techniques de manipulation passives des animaux qui réduisent au minimum le stress vécu par les bisons. En 2011, le parc national Elk Island, le Service canadien de la faune et l’Agence canadienne d’inspection des aliments ont offert une formation d’une semaine à l’équipe de vétérinaires et aux gardiens responsables des bisons à la République de Sakha. La formation comportait notamment un volet sur les soins, sur la manipulation et sur la gestion des bisons en général. Des personnes qualifiées de la République de Sakha accompagneront les animaux et s’en occuperont pendant le transfert en 2013, de leur chargement à bord de l’aéronef en Alberta à leur remise en liberté dans la République de Sakha. c) l’activité ne mettra pas en péril la survie ou le rétablissement de l’espèce: Ce projet ne mettra pas en péril la survie ou le rétablissement de l’espèce dans la nature. Les animaux qui seront transférés vivaient en captivité, et le transfert aura pour effet d’augmenter le nombre de bisons des bois dans la nature. En veillant à ce que les animaux en captivité soit exempts de maladie avant leur transfert, l’Agence s’assure de ne pas compromettre la santé des animaux sauvages de la harde d’origine.

Personne(s)-ressource(s)
Martha Allen
Chef d'équipe écologiste
Agence Parcs Canada
Parc national Elk Island
Site 4, RR1
Fort Saskatchewan, AB
T8L 2N7
Tel: 780-992-2975
Fax: 780-992-2983
martha.allen@pc.gc.ca

Date de modification :