Notification du permis

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Numéro régional ou local : WB-2011-8733

Avis par la présente, ce document (Permis) no. WB-2011-8733, est émis en vertu des dispositions de l'article 74 de la LEP.

Objet:
Recherche scientifique sur la conservation de l'espèce

Description :
Fin juin ou début juillet, on procédera à des vols de reconnaissance à bord d’un appareil à voilure fixe pour localiser les grands troupeaux mixtes de bisons. Au cours du recensement par ségrégation, un hélicoptère repérera les grands troupeaux mixtes, et on déposera un observateur, un biologiste et un rapporteur à un endroit vers lequel la harde visée est susceptible de se déplacer. Le personnel de Parcs Canada se dissimulera derrière un couvert (des buissons). Ensuite, l’hélicoptère se dirigera vers la harde pour la conduire vers les membres du personnel. L’objectif est de mener les bisons assez près de l’équipe (sans que la harde ne se mette à courir devant l’équipe dissimulée) pour que celle-ci puisse les identifier en fonction de leur âge et de leur sexe. On consigne le sexe du bison selon ses cornes et sa morphologie, et l’âge du bison selon la taille de son corps, de sa couleur et de la morphologie de ses cornes. On inscrit un B pour taureau, C pour bisonne adulte, A pour veau, et Y pour veau d’un an. La classification du taureau est alors subdivisée en trois catégories d’âge, soit B1, B2 et B3, en fonction de la morphologie des cornes. Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest utilise le même système de classification pour le recensement des bisons, ce qui signifie que les données du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et celles du parc national du Canada Wood Buffalo devraient être comparables. On gardera un registre de suivi GPS des déplacements de l’aéronef pour documenter les activités de recherche, et on consignera les coordonnées GPS pour tous les groupes repérés. De plus, on conservera un recensement de l’âge et du sexe de chaque groupe. On consignera les observations à la main ainsi que sur une bande sonore afin d’en confirmer l’exactitude. Lorsque cela est possible, on filmera sur une bande vidéo.

Date du début: 2011-06-20   Date de fin: 2013-07-15

Autorité de délivrance : Agences de Parcs Canada

Autorité utilisée :

  • Loi sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs

Localisation de l'activité (province, territoire ou océan) :

  • Alberta
  • Territoires-du-Nord-Ouest

Espèces touchées :

Conditions préalables :
a) À l’exception de cette méthode, il ne sera probablement pas possible de différencier entre les femelles adultes et les jeunes taureaux ou « harems » qui pourraient inclure des femelles qui ont déjà perdu leur veau. Il n’existe aucune autre façon raisonnable de procéder pour déterminer la composition de la population et la démographie. b) On demandera au pilote de l’hélicoptère de ne pas faire courir les bisons, mais de simplement les pousser doucement vers l’équipe de recherche. Si la harde se met à courir, on demandera au pilote de s’arrêter pour que les bisons ne s’épuisent pas.

Personne(s)-ressource(s)
Rhona Kindopp
Biologiste
Parc national Wood Buffalo
C.P. 750
Fort Smith, NT
X0E 0P0
Tel: 867-787-7932
Fax: 867-787-3910
rhona.kindopp@pc.gc.ca

Date de modification :